De tous temps, les dispositifs sonores à la porte des entrées de maison ou de bureaux ont existé dans le but d’avertir les habitants et occupants des lieux qu’un visiteur était arrivé, qu’il soit attendu ou non. Inévitablement, les installations ont évolué et ont pris le train de la modernité, ce qui offre aujourd’hui, une vaste diversité d’avertisseurs sonores à installer aux seuils des portes, du plus simple carillon au plus perfectionné des portiers domotiques.

La cloche d’entrée décorative

Réservée aux maisons, souvent avec jardin, la cloche d’entrée est généralement choisie pour son côté décoratif bien qu’elle serve aussi d’avertisseur sonore efficace. Munie d’une chainette que le visiteur tire permettant au battant de venir frapper la robe de la cloche fréquemment en fonte, le son de percussion qui est alors émis permet de prévenir aisément d’une présence ou d’attirer l’attention pour avertir d’un évènement (l’heure de revenir du jardin, l’heure de manger, etc.).
Le dispositif peut être surmonté d’une décoration thématique (oiseaux, chevaux…) ou d’une ferronnerie d’art qui, selon les cas, renforcera l’authenticité d’une maison de maître ou d’un manoir, ou alors pourra verser dans le “kitch” qui prêtera à sourire…
Les prix commencent à 15 € jusqu’à beaucoup plus si vous vous adressez à un ferronnier d’art.

La sonnette “ding dong”

Pour les plus discrets ainsi que pour les personnes vivant en appartement, la traditionnelle sonnette a toujours la cote, il s’agit de celle qui émet un “ding dong” par une seule pression sur son bouton, jouxtant la plaque transparente sous laquelle il convient de glisser habilement son nom , qu’il soit joliment écrit après découpe d’une carte de visite ou rapidement griffonné sur un papier bristol.
L’option “haut de gamme” de la sonnette propose l’éclairage du nom, tandis que certaines disposent d’un choix de carillons personnalisables. Dans tous les cas, ces sonnettes ont besoin d’une alimentation électrique, qu’elle soit filaire ou sans fil (pile ou batterie).
Les prix commencent à quelques euros pour la plus basique des sonnettes jusqu’à près de 250 € environ pour une sonnette stylée avec bouton et collerette en laiton fixés sur plaque de marbre, par exemple.

L’interphone, portier vidéo, visiophone

Pouvoir distinguer qui sonne à la porte permet de vérifier qu’il s’agit bien de la personne attendue ou qu’une personne ne tente pas de rentrer chez vous par ruse. A ce titre l’interphone vidéo, le portier vidéo ou le visiophone, selon les modèles sont d’une grande utilité, notamment dans des configurations architecturales empêchant de voir qui se présente chez vous, et même dans les périodes où vous êtes absents de votre domicile.

En effet, que vous puissiez simplement visionner qui est là ou que vous ayez la possibilité d’échanger oralement avec le visiteur, aujourd’hui vous pouvez aussi le faire à distance via une caméra IP qui nécessite une connexion au réseau internet. Ainsi, depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, vous pouvez revêtir le rôle de portier sans vous déplacer, à distance. Ce qui peut être utile pour une livraison : de votre travail, vous répondez et observez le livreur qui sonne au portillon, et vous pouvez lui demander de déposer le colis sous l’abri à vélo à gauche de l’entrée de votre jardin, ainsi vous n’aurez pas besoin de rappeler pour convenir d’un nouveau passage ou de courir le récupérer dans un autre lieu.

Les prix commencent autour de 80 € et augmentent en fonction des nombreuses options et extensions possibles.

Laisser un commentaire