Votre site a été pénalisé ? Remédiez-y !

Malgré des campagnes de référencement acharné, votre site web peine beaucoup à gagner en positionnement sur les moteurs de recherche ? Et si votre page internet était tout simplement pénalisée par Google ? Laissez-vous guider.

Lorsque Google pénalise

Site pénalisé

Je veux bien le reconnaitre. Gérer un site internet est loin d’être une responsabilité facile, particulièrement pour les personnes ne maîtrisant pas les règles d’utilisation et les chartes de qualité des moteurs de recherche. Une tâche rendue encore plus complexe avec la mise en place des deux algorithmes de Google que sont Panda et Penguin. Résultat des courses, à la moindre incartade, le géant du web punit aussitôt votre portail.

À notre grand désespoir, on perd alors, en un claquement de doigts, les positions si chèrement gagnées. Pire, dans certains cas, certaines pages disparaissent même des résultats de recherche. C’est le cauchemar de tous les propriétaires de sites. Mais quels sont les signes pour savoir si un site est pénalisé ? Afin de mieux illustrer ces sanctions, je vais citer comme exemple une pénalité récemment infligée sur un de mes sites. Du jour au lendemain, alors qu’une de mes boutiques en ligne commençait à attirer les visiteurs, sans raison apparente, le trafic a chuté de près de 50 %. La situation s’est d’ailleurs empirée au fil des jours et des semaines.

Malheureusement, ces mesures disciplinaires et ces rétrogradations ont eu immédiatement des effets néfastes sur la popularité, mais surtout sur la visibilité du portail web. D’où la nécessité de réagir dès la détection de la pénalité infligée par Google. Pour dresser au plus vite un constat de la situation, je recommande toujours d’avoir recours aux services d’un professionnel du Web. Seul ce prestataire de service peut proposer les solutions adéquates pour se soustraire aux pénalités des moteurs de recherche.

Quelles sont les différentes formes de pénalités de Google ?

Référencement et Google

Afin de mieux vous familiariser avec les sanctions des moteurs de recherche, dans ce paragraphe, je vais essayer d’inventorier les différents types de pénalités manuels ou automatiques couramment rencontrés avec Google. Je vais commencer par le blacklist, car cette sanction est la plus grave et reste ainsi la plus redoutée des webmasters. En effet, être sur la liste noire de Google, c’est ne plus être indexé par le moteur de recherche.

Mais là où ça fait mal, c’ est qu’il est très difficile, voire même impossible, de remonter la pente quand une ou plusieurs pages de son site internet sont blacklistées. Et dans la majorité des cas, le blacklistage est dû à une violation des conditions d’usage de Google. Cette sanction est appliquée lors d’utilisation de techniques de référencement proscrites et interdites comme le cloaking, le doorway et les Link Farm.

Sinon, l’une des pénalisations les plus rencontrées est la sandbox. Communément appelé bac à sable, cette sanction s’apparente à un déclassement du site internet sur les pages des résultats de recherche. Trois cas peuvent alors se présenter à savoir une sanction provisoire, sélective ou globale. Enfin, le contenu dupliqué peut également faire l’objet d’une pénalisation sur les moteurs de recherche. Ici, la page concernée sera exclue au profit du site propriétaire du texte plagié.

Écrit par Tom le dans Internet

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 8gzqnpjhrq